Frugalité heureuse & créative
Vous lisez
Compte-rendu de la réunion des groupes Frugalité Ile-de-France le 22 octobre à l’Académie du Climat
0
Frugalité en Ile-de-France

Compte-rendu de la réunion des groupes Frugalité Ile-de-France le 22 octobre à l’Académie du Climat

Nous étions 20 personnes ce samedi 22 octobre à l’Académie du Climat à Paris, membres actifs des groupes d’Ile-de-France Ouest, de Paris & Alentours, et le groupe Territoire (urbanisme); le groupe IdF Est n’était pas représenté et ce groupe est sans doute à réactiver.


Le plaisir, et l’énergie donnée à échanger sur le sens de nos actions, nous a convaincu de nous retrouver au rythme d’une fois par trimestre à l’Académie du Climat ou sur des sites d’opérations exemplaires à organiser.

Les sujets abordés après un tour de parole de présentation des présents:

La frugalité de l’acte de bâtir et du ménagement du territoire:

« Nous avons gagné la bataille des idées » nous dit Philippe Madec lors des 3èmes rencontres de la Frugalité à Bordeaux.
Il nous reste la longue marche à la gagner sur le terrain:
– terrain technique, à former les entreprises sur de nouvelles façon de bâtir,
– terrain politique au quotidien, à convaincre les maitres d’ouvrages publics et privés: décider une copropriété aux travaux de rénovation thermique globale; la loi tend à contraindre au fil du temps les bailleurs à cette obligation
– terrain politique national, à dégager les financements publics pour accompagner la rénovation massive du patrimoine bâti
Si 5000 passoires énergétiques ont été rénovés thermiquement en 2021 en France, et s’il y en a 5 millions, à ce rythme, il faudrait 1000 ans pour en venir à bout!
Pour croiser ces ordres de grandeur qui donnent le frisson, cet article donne ce même ordre de grandeur: Sur 36 millions de logements en France, l’ANAH a recensé 60 000 rénovations globales en 2021; il faudrait 600 ans à ce rythme…

Cartographie nationale des ressources de la Frugalité:

Présentation de la carto frugalité en ligne.
point méthodologique: chaque groupe local de la frugalité peut constituer sa base de données des ressources bio et géo-sourcées à partir d’un tableur commun qui permet d’implémenter ces données sur la cartographie; dans le groupe Ile de France Ouest, nous avons identifié les ressources éligibles, chacun ayant pris un type de matière, puis nous avons systématiquement interrogé chaque site ou entreprise éligible pour de l’informer et nous assurer de sa compatibilité à notre démarche (non lucrative). Les données finales rassemblées et sélectionnées ont ensuite été transmises à notre coordonnatrice de la carto Aude Géant, qui est désolée de n’avoir pu se libérer pour nous rejoindre.

Organisation de la filière réemploi:

La Maison des canaux (bassin de La Villette, pavillon à côté de MK2) a fait l’objet de visite par le groupe de Paris.

Il est abordé l’importance de fédérer et coordonner nos réseaux Frugalité aux réseaux de diffusion de mise à disposition de matériaux bio-sourcés et matériels de réemploi, notamment par la cartographie; il a été évoqué la formation au réemploi sur 2 jours par Ekopolis, et l’importance de constituer une expertise du réemploi et de conservation de l’existant préalable à tout projet de démolition. Le réemploi, indispensable dans nos pratiques, implique nécessairement un coût supplémentaire des études et de la mise en oeuvre.

Organisation des groupes locaux de l’Ile-de-France:

Le groupe Paris & Alentours a tenté d’organiser l’année passée des visites d’opérations au rythme d’une par mois, qui accueillaient chacune une quinzaine à une quarantaine de personnes. Mais à ce rythme, les organisateurs-trices qui sont souvent les mêmes s’épuisent, et ont parfois l’impression de solliciter un public engagé mais saturé de propositions. Ce groupe décide d’en diminuer la fréquence et de former un collectif de personnes actives pour lancer des évènements et monter une bibliothèque partagée sur site que chacun pourra alimenter sur décision collective du groupe.

Le groupe IdF Ouest s’est collectivement mobilisé pendant plus d’un an sur l’identification vérifiée des ressources de la cartographie, même au delà de son territoire. Son projet pour cette année est de renforcer les identifications d’entreprises et d’artisans capables de mettre en oeuvre des matériaux bio et géo-sourcés, qui manque encore sur la carto en Ile-de-France, et d’ouvrir le chantier aux sites et aux lieux de stockage de matériaux et de matériels de ré-emploi disponible, à coordonner avec les autres sites en réseau sur ce sujet.

Le groupe Territoire a pour vocation d’élargir l’échelle au delà du bâti, au « ménagement » du territoire.

Les programmes d’activités des groupes peuvent être intégrées dans l’agenda de la revue en ligne Topophile, et dorénavant un correspondant de chaque groupe local peut indiquer le détail des activités du groupe directement dans la Newsletter de la Frugalité.